A se décrocher la mâchoire

Contes et musiques sortis de la malle du pirate ( 3 – 10 ans)

A se décrocher la mâchoireC’est un spectacle résolument pas sérieux, où règnent la bonne humeur et les fous rires. Le principe en est simple : faire vivre aux enfants, sur les traces de Balthazar le pirate, des aventures inoubliables. A se décrocher la mâchoire !

Surprenant prétexte à contes, chansons et comptine


Bien entendu, l’histoire du pirate Balthazar se décline en contes. Si certains sont traditionnels et d’autres inventés, tous ont cette nature propre aux contes qui est de susciter la jubilation. Parce que leur structure simple est immédiatement comprise par les enfants et parce qu’en contre pied de ce caractère évident, ils sont pleins de surprises et de retournements, ce sont des objets que tous savourent sans retenue.
Une version mi-quercynoise mi-cajun d’Epaminondas le sot, un conte étiologique antillais où on apprend beaucoup sur le moustique, une transposition marine d’un conte du Sahel, une vraie quête aussi, avec ses dangers et ses alliés inattendus, bref toutes les facettes du conte s’y trouvent.

A se décrocher la mâchoireA se décrocher la mâchoireA se décrocher la mâchoireA se décrocher la mâchoireA se décrocher la mâchoire
Un arrière-grand-père aventurier dont personne ne sait rien, sinon qu’il a laissé un coffre aux trésors derrière lui… En l’ouvrant, Marco avec ses histoires, Ben et Elcke à la musique, nous embarquent dans l’univers délirant de cet aïeul soit-disant pirate.
Son vieux sabre d’abordage, le crâne de Moustache Verte, une carapace de tortue ou… un vieux nounours borgne sortis du coffre, nous entraînent du Causse Quercynois vers les Caraïbes, tour à tour à la rencontre de la méduse à bretelles et de ses terribles pouvoirs, de la mystérieuse île à la Baleine, ou plus simplement de la sacrée grand-mère de Balthazar (il parait que c’est elle qui lui a révélé sa vocation…).
Tout est prétexte à contes, chansons, gags et surprises. Sur fond de rythmes antillais et de mélodies quercynoises, les histoires, le plus souvent joyeuses et hilarantes, se font aussi pleines d’émotions fortes : le fantastique et le rêve sont de la partie. Les enfants sont invités à participer, répondent au conteur, et finissent par chanter avec les matelots – heu, les musiciens…

La musique

Comme dans leurs précédents spectacles, Marco, Ben et Elcke suivent les diverses pistes des musiques traditionnelles. Bien sûr, on retrouve le répertoire du Quercy, où ils vivent tous trois. Mais cette fois-ci, ils ont aussi exploré avec délices les musiques traditionnelles des Caraïbes, en faisant un crochet par le folklore cajun (Louisiane…). Fidèles en cela à toutes leurs créations, ils s’approprient ces répertoires et les adaptent à leur façon. Instruments : accordéon diatonique, flûtes, steel drum, violon, mandole, percussions, voix… et guitare électrique !

Le décor

Constitué d’une structure simple et légère (bois, tissu et toile de parachute), il recrée l’atmosphère d’un navire. Des tonneaux de bois font office de tabouret pour les musiciens, les toiles qui encadrent la scène rappellent les voiles mouvantes d’un bateau, et surtout, au milieu de la scène, trône un vrai coffre de pirate.
Ce coffre, en bois massif, est imposant et mystérieux : il s’ouvre avec un énorme trousseau de clefs, une lumière palpite à l’intérieur, il s’en échappe des lambeaux de fumée… C’est l’allégorie de la curiosité, tout le monde tend le cou : « Que va-t-il en sortir ?? »
Le fond de scène renferme une autre surprise : l’apparition de personnages, d’objets, de scènes cocasses, et surtout du navire lui-même, en ombres chinoises. Les créateurs ont d’ailleurs joué sur les illusions d’optiques : la clef du coffre semble gigantesque en contre-jour…
Sans être surchargé d’effets, quelques touches et quelques surprises rendent le décor chaleureux, plein de mystère et de magie.

Extraits


Fiche technique

Public :

3 versions possibles : enfants de 6 à 12 ans, de 3 à 6 ans, ou tous âges. Ce spectacle convient parfaitement pour des groupes allant de 20 à 300 enfants.

Durée

de 45 à 70 mn, selon les versions.Il faut prévoir un temps d’installation de 4 heures, et un temps de démontage de 2 heures.

Eclairage :

L’équipement doit être compatible avec des câbles DMX 3 fiches. Nous devons pouvoir brancher une table d’éclairage (marque Night Box) pré-programmée.

  • Projecteurs face : – 9 PC 1000 W
  • Projecteurs scène : – 2 PC 1000 W – 4 PAR 36 300 W avec support sol (amenés par nos soins) – 2 PC 500 W (amenés par nos soins) soit au total 17 projecteurs : 13 PC, 4 PAR
  • Gélatines : fournies

Sonorisation

  • effets à détailler
  • bonne équalisation
  • entrée jack pour guitare électrique ou clavier
  • 3 entrées XLR pour micros HF ou entrée CINCH pour lecteur CD
  • Lecteur CD
  • Enceintes + retour
  • Câbles appropriés

Scène

  • ouverture : 6 m
  • profondeur : 5 m
  • hauteur plafond : 2 m 50

La scène peut n’être qu’un espace au sol, mais il est préférable qu’elle soit surélevée de 50 cm à 1 m. Si pour une raison ou une autre la salle prévue ne permet pas l’installation de tout ce matériel, n’hésitez pas à nous contacter, il y a toujours un moyen de s’arranger. Que la technique ne soit pas un obstacle à votre choix de spectacle !

Tarif

  • 1480 € pour une représentation
  • 2800 € pour deux représentations
  • Frais de déplacement : tarif forfaitaire de 0,50 €/km, à partir de Lavaurette (82)

Conditions

Nous facturons le montant total de la prestation (toutes charges sociales incluses).